Partagez| .

Une rencontre imprévue [Bisca]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Une rencontre imprévue [Bisca] Lun 21 Avr - 8:44

Une rencontre imprévue

Feat. Bisca


Habituellement, s'installer sur le balcon du dortoir et contempler la lune dans le ciel dégagé aidait Niuka à se relaxer lorsqu'il avait l'esprit troublé. Mais cette fois, rien n'y faisait, il était incapable de déloger de vieux souvenirs de ses pensées. Il savait parfaitement qu'il ne pourrait oublier son passé aussi rapidement, même si l'esprit renard le voulait. Il était encore trop tôt pour oublier. Il laissa échapper un léger soupir alors qu'une lueur de tristesse  -guère plus qu'une étincelle ephémère - passa dans ses yeux glacials. Il balanca un instant ses jambes dans le vide, regardant l'étendue d'eau en dessous. Le train passa à ce moment sur les rails englouties d'eau, criant un bruit désagréable à son passage. Peut-être qu'une fois il pourra prendre ce train et partir, s'enfuir très loin d'ici ?

D'un mouvement souple qui ne laissait rien paraître de son état intérieur, il se redressa. Inutile qu'il aille se coucher, le sommeil ne viendrait pas. Et les quelques heures où il pourrait se reposer seraient cauchemardesques. À la place, Niuka se décida pour une promenade nocturne dans les rues en effervescences du village. Il ne croisa que quelques membres du personnel des thermes qui s'empressèrent de s'incliner hypocritement à son passage, et qu'il ignora.

Aujourd'hui, Yubaba avait été plutôt clémente avec lui, pour une fois. La mission qu'il devait exécuter était extrêmement simple et, l'ayant terminée rapidement, Niuka pu empocher quelques heures de congé. Pour une fois qu'il avait eu quelque chose de cette vieille harpie, il n'allait pas dire non. L'esprit renard, sans vraiment s'en rendre compte, se retrouva avec un léger étonnement devant le fleuve Ikuraku. Lui qui fuyait ses vieux souvenirs, le voilà devant cette étendue d'eau menteuse.. D'abord sous l'apparence d'un ruisseau inoffensif et peinant à couler, ensuite sous cette forme, géante, empêchant de retourner en arrière..

Regardant derrière lui, Niuka pouvait parfaitement bien sentir les effluves des plats préparés pour les invités, venant du village. Et dire qu'il pouvait être à leur place, avant. Se laisser masser les pieds, manger pour quatre, se faire dorloter.. Mais il ne se leurrait pas, c'était avant. Perdu dans ses pensées, il ne remarqua que trop tard la personne qui lui rentra dedans. L'esprit renard ne perdit cependant pas son équilibre, et jetta un regard polaire sur le nouvel arrivant. Ou plutôt la nouvelle arrivante, vu ses longs cheveux brun et son corps plutôt frèle. Il remit d'un geste lent le pan de son kimono ayant glissé lors de la collision.

Niuka ne dit rien, préférant attendre quelque chose venant de cette jeune femme. Une odeur particulière et nostalgique envahit ses narines. C'était..une humaine. Aucun doute là-dessus. Qu'est ce qu'elle venait faire là, cette idiote ? Piégée dans un endroit qui devait sans doute la dépasser, elle ne savait sûrement pas quoi faire. Evidemment, l'esprit serviteur n'avait aucunement l'intention de lui porter secours. Si elle rêvait au prince charmant venant la secourir sur son cheval blanc, elle pouvait se mettre le doigt dans l'oeil. Peut-être qu'il était aussi beau qu'un prince, mais on ne jouait pas avec la nourriture..


Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
J'aime les Pancakes

Messages : 8

Date d'inscription : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Bisca] Lun 21 Avr - 9:35

Je me réveilla sur un lit aux couvertures en laine. Je ne me rappelai pas de m’être endormi dans une maison, et encore moins dans un lit tel que celui-là. La maison, elle, était silencieuse. Je me leva, enfila la totalité de mes vêtements et sorti de la maison vraisemblablement vide, où j’étais seule à rôder et à « squatter ». Une fois sortie, je ne pus m’empêché de me poser des questions sur l’endroit où j’avais atterri … La maison, quant à elle, semblait être écartée de toute ville ou autres habitations. Je pris mes affaires et décida de reprendre mon chemin.
J’avais décidé de retourner au fleuve, l’endroit d’où je « venais », presque. Il faisait nuit et quelques bruits d’animaux et de vents se faisait entendre dans le paysage. Je marchais d’un pas lent mais déstressé et confiant. La brise passait dans mes cheveux et frôlait ma nuque, faisant contraste avec le gros manteau en laine que j’avais retrouvé au fond d’un sac, de mon sac. Peu de temps après, les étoiles avaient envahi le ciel foncé et formaient une multitude de petites lumières apaisantes qui éclairaient certes peu mais les lueurs qu’elles offraient étaient juste magnifiques.
Je commença à sentir la douce odeur de l’eau et des poissons. Le petit ruisseau ne semblait pas être redevenu comme la première fois où je l’avais traversé … En tout cas au niveau de l’odeur qui rappelait la pêche d’une bonne vingtaine de poissons. Je respira une bonne goulée d’air frai et sortit une gourde remplie d’eau fraîche et pure puis but deux trois gorgées de la boisson. L’atmosphère était apaisante et l’air frai faisait vraiment du bien même si c’était … Froid. Je ferma les yeux et inspira un grand coup puis avança doucement droit devant moi, les yeux fermés.
Je tomba par terre, après m’être bousculé contre quelqu’un. La personne qui se trouvait devant ne semblait pas différent. Je saigna du nez – car j’ai le nez sensible – et pensa à diverses insultes concernant ce gamin débile qui semblait plus grand que moi, aussi vieux qu’un homme préhistorique, qui n’avait que ça à faire de traîner comme ça, dans les chemins, et qui ne s’excuse même pas ! Je me calma et me boucha le nez qui saignait assez bien, me doutant que la personne étant en tort n’était autre que moi-même, pour ne pas avoir regarder là où je marchais …
Je repris mes esprits et sorti un mouchoir qui traînait dans ma poche afin de m’essuyait le nez qui ne coulait presque plus. Les doigts de la main droite dégoulinant de sang avec le mouchoir, je me releva et sortit un autre mouchoir, propre cette fois-ci, et essuya ma main du mieux que je le pouvais. Je me retourna vers l’homme qui n’avait pas perdu d’équilibre et prit la parole.
- T’aurai pu t’excuser de rester dans le chemin comme ça quand même ! ma voix tremblée et j’avais peur, il ne semblait pas humain, pas humain du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Bisca] Lun 21 Avr - 10:14

Une rencontre imprévue

Feat. Bisca


Niuka observa la gamine lui faisant face, d'un air indifférent. Elle ne devait pas avoir plus de seize ans. Elle n'était pas très grande et sa poitrine n'était pas vraiment développée. Quant à ses cheveux et ses yeux, ils étaient banals, bruns. Il soupira, remarquant qu'elle saignait du nez. Les humains sont si fragiles.. Mais il ne s'attendait pas à ce qu'une simple bousculade la blesse et la fasse tomber aussi facilement. Niuka n'amorca aucun mouvement pour l'aider à se relever et assistait froidement à cette pitoyable scène. Elle sortit un mouchoir de son sac pour nettoyer tout le sang qu'elle avait mis partout. L'odeur humaine qu'elle émanait était encore plus forte qu'avant, dû à son hémoglobine. Quelqu'un des thermes aurait crié aussi fort qu'il le pouvait à la vue de cette..loque. D'ailleurs, celle-ci l'accusa de l'avoir bousculée. Son visage ne réfletait rien, à part peut-être de l'ennui, quand il lui répondit, sèchement.

- M'excuser ? Je suis chez moi là.

Il n'aimait pas énormément être dérangé lorsqu'il se promenait, alors en plus, être accusé à tort par une inconnue.. L'esprit renard se retourna vers le fleuve, admirant les poissons, ressemblant à des carpes Koi, qui pouvaient se déplacer librement parmi toute cette eau. Il les envia un instant de pouvoir agir librement. Être libre.. Voilà des années, peut-être même bientôt un siècle, qu'il n'avait pu faire quelque chose de son plein gré. À qui la faute ? Yubaba.

Niuka avait remarqué le ton qu'avait employé la jeune femme pour lui parler. Elle était terrorisée, apeurée. Quoi de plus normal ? Rester seul dans ce trou paumé pour finalement tomber sur quelqu'un comme Niuka, qui n'aurait pas peur ? Les cheveux blancs de ce dernier, devenu argenté à cause de l'éclat lunaire, devaient sans doute lui faire croire un âge plutôt avancé. Un petit sourire amer naquit sur ses lèvres lorsqu'il essaya de compter son âge en années humaines. Sans doute.. plus de trois cents ans..?

L'esprit serviteur s'accroupit près du fleuve pour laisser ses doigts glisser sur la surface douce et froide de l'eau. Les poissons fuirent, dans une tornade de couleur vives, avant de revenir gentiment vers l'intrus. Niuka ne se souciait aucunement de l'humaine, qu'elle soit là ou non. Ce n'était pas son problème et il ne comptait pas l'aider. Les longues manches de son Kimono trempèrent légèrement dans l'eau, avant qu'il ne se relève avec un léger soupire. Il constata qu'elle était toujours là. Il lui lanca un regard froid.

- Toujours là ?

Ses manches, précédemment trempes, étaient maintenant presque sèches grâce à sa chaleur corporel. Maitriser le feu avait également des conséquences sur son corps. Et si la gamine était assez observatrice, elle aurait remarqué ce fait.. étrange pour une humaine. Et Niuka n'avait pas l'envie de rassurer cette fillette, de la prendre dans ses bras ou autre. Jamais.


Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
J'aime les Pancakes

Messages : 8

Date d'inscription : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Bisca] Lun 21 Avr - 13:50



Une rencontre imprévue

« Quand une humaine rencontre un esprit ... »
Niuka & Bisca


- M'excuser ? Je suis chez moi là.
Chez lui … Cet endroit étrange lui appartenait ? Je le regarda partir vers le bord de l’eau, où nageaient de magnifiques poissons Japonais. Cela me rappela les fois où je me baladai avec ma mère et que nous passions à côté de l’animalerie ; la vitrine exhiber de magnifiques poissons multicolores qui nageaient dans tous les sens sans savoir où ils voulaient aller, n’ayant conscience de rien et ne sachant pas que la mort les absorberait un jour … La lueur de la lune qui semblait presque complète se reflétait dans l’eau qui semblait propre.
Ce vieux me semblait étrange … Aucune rides, ses vêtements séchaient à une vitesse surhumaine, il me semblait bizarre, voir même inhumain. Il me semblait louche et je décida de l’observé un peu plus (STALKEUSE o/ !) afin de savoir les bases sur cet étrange personnage. Son long kimono me faisait doucement rire, je n’avais jamais vu d’homme habillé d’un kimono et pour lui, même si son âge paraissait âgé, le kimono avait l’air d’être trois fois plus grand que lui. Ça doit être chiant pour marcher avec ce truc … Se gamellait tous les deux pas ne doit pas être simple …
Je déclara d’une voix plus confiante que celle que j’avais eu quelques minutes auparavant lorsque je lui demandait de s’excuser. Cette étrange personne était certes bizarre et intimidante mais j’avais vu plus flippant, que ce soit au physique ou à l’intonation de la voix.
- Je peux savoir ce que t’es, au juste ? T’as pas l’air humain, tu ressembles à un … Monstre. Enfin, pas vraiment un monstre mais un être proche … Et, ma voix baissa un peu et je me mis à rougir discrètement, c’est quoi ton nom … ?
Je me rappela de ce qu’il avait dit, « Je suis chez moi là » … Serait-ce une âme gardienne de la plaine, du ruisseau et de la forêt ? Juste un vieillard qui se la pète en se la jouant courageux et froid avec les nouveaux arrivants complètements pommés dans ce monde plus qu’étrange … Je n’étais pas encore en mesure d’y répondre mais une chose était sûre, pour moi. Jamais je n’abandonnerai l’idée de retourner chez moi, même si je devais aller de l’autre côté de la rive qui me semblait s’étendre vers l’infinie à la nage.
Je me rappela soudain d’une voix que j’avais cru écoutait quand j’étais arrivé ici, criant le nom de Bisca, une voix que je cru ne jamais rattrapé quand je courrais à vider mes poumons de l’air qu’il me restait … Cette rive était la même, ça je le savais, mais un détail me semblait différent. Il me semblait avoir vu un petit arbuste que je ne voyais plus, qui était situé à côté d’un petit pont. Je soupira et me prépara à répondre à ce que le vieillard m’avait dit, seulement, sa voix n’était pas la même que les vieilles personnes qui parlaient avec leurs appareils dentaires … Avait-il oublier de le mettre ?

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Bisca] Lun 21 Avr - 18:47

Une rencontre imprévue

Feat. Bisca


Alors il ressemblait à un monstre ? Niuka ne voyait pas en quoi la jeune femme pouvait penser cela. S'il devait se décrire, il dirait juste qu'il est grand, qu'il a des cheveux argentés et qu'il porte toujours d'amples kimonos mettant ses gestes fluides en valeur.. Rien de plus. Il n'avait ni cornes, ni d'oeils en trop ni de bras supplémentaires.. Rien d'aussi étrange et superflu. Et parler de monstre dans un endroit comme celui-là.. L'esprit en aurait presque rit. Presque. Il aurait très bien pu ignorer la question de cette humaine trop curieuse, mais il décida tout de même d'éclairer sa lanterne. Peut-être par pitié ? Ou juste par agacement ? L'esprit serviteur s'approcha d'elle, la toisant froidement de son regard vert menthe. Il y avait tout de même deux bon mètres d'écart entre eux, mais l'éclat de dégoût dans le regard de Niuka ne devait pas passer inaperçu.

- Tu devrais faire attention à ce que tu dis. Traiter les gens de monstres ? Regarde autour de toi. Ce n'est pas chez toi, évite ce genre de pensées..déplacées et vulgaires.

Niuka avait presque craché avec mépris ces paroles. Il avait beaucoup trop parlé à son goût. Lui qui n'aimait pas les conversations, il était servi. Son visage, stoïque, ne montrait en rien son agacement intérieur. Seul le ton de sa voix pouvait le démontrer. L'esprit renard devait sûrement passer pour un vieillard aigri aux yeux de la demoiselle, mais il n'en avait vraiment rien à faire. Depuis toujours, il détestait les gens se faisant une impression faussée, jugeant au premier regard, dès la première rencontre.

- Niuka.

Il aurait très bien pu lui faire un reproche acerbe sur son impolitesse, mais il se retint. Elle n'avait donc jamais apprit à se présenter avant de demander le nom de quelqu'un ? Niuka se dit sérieusement que les humains devenaient de plus en plus impolis. Les siècles ne leur réussissent pas. Niuka ne demanda pas le nom de l'humaine en face de lui, c'était sans importance. Mais les coups d'oeil de celle-ci commencèrent à l'agacer sérieusement. L'envie de la faire brûler vive lui effleura un instant l'esprit, avant qu'il ne se résigne avec un soupire, lassé. Il était tombé sur une humaine curieuse et surtout malpolie. Peut-être que la mettre en face de Yubaba lui ferait le plus grand bien. Qu'elle soit transformée en cochon, quel pied !

- Je ne sais pas quel âge tu me donnes exactement, mais arrêtes de me fixer comme cela. Que me veux-tu ?

Un petit regard sur le fleuve et il remarqua que toutes les carpes Koi étaient parties. De plus en plus de bruits se faisaient entendre de derrière eux, la ville devenait de plus en plus animée et les odeurs de nourriture plus fortes. Il dû resister à l'envie de partir loin de cette humaine puant..l'humain et d'aller boire un thé, tout en regardant le personnel des thermes, affolés, d'un oeil amusé. C'était toujours comme ça dans les bains, tout le monde courrait dans tout les sens pour satisfaire leurs clients, ce n'était donc jamais vraiment tranquille.


Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une rencontre imprévue [Bisca]

Revenir en haut Aller en bas

Une rencontre imprévue [Bisca]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu
» [RP] Visite imprévue
» Imprévu
» Une visite pas si imprévue [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des esprits :: Extérieur :: Le fleuve Ikuraku-