Partagez| .

[Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 15:44

Good Slave, Bad lover ?

Feat. Alpha


Habituellement, s'installer sur le balcon du dortoir et contempler la lune dans le ciel dégagé aidait Niuka à se relaxer lorsqu'il avait l'esprit troublé. Mais cette fois, rien n'y faisait, il était incapable de déloger de vieux souvenirs de ses pensées. Il savait parfaitement qu'il ne pourrait oublier son passé aussi rapidement, même si l'esprit renard le voulait. Il était encore trop tôt pour oublier. Il laissa échapper un léger soupir alors qu'une lueur de tristesse  -guère plus qu'une étincelle ephémère - passa dans ses yeux glacials. Il balanca un instant ses jambes dans le vide, regardant l'étendue d'eau en dessous. Le train passa à ce moment sur les rails englouties d'eau, hurlant un bruit désagréable à son passage. Peut-être qu'une fois il pourra prendre ce train et partir, s'enfuir très loin d'ici ?

D'un mouvement souple qui ne laissait rien paraître de son état intérieur, il se redressa. Inutile qu'il aille se coucher, le sommeil ne viendrait pas. Et les quelques heures où il pourrait se reposer seraient cauchemardesques. À la place, Niuka se décida pour une promenade nocturne dans les rues en effervescences du village. Il ne croisa que quelques membres du personnel des thermes qui s'empressèrent de s'incliner hypocritement à son passage, et qu'il ignora. Regardant derrière lui, Niuka pouvait parfaitement bien sentir les parfums des plats préparés pour les invités, venant au village. Et dire qu'il pouvait être à leur place, avant. Se laisser masser les pieds, manger pour quatre, se faire dorloter.. Mais il ne se leurrait pas, c'était avant.

Il finit par sentir des effluves de Sake et autres alcools forts. Pour une des rares fois de sa vie, il brisa un de ses principes qui était de ne pas se saouler pendant ses heures de service. Il en avait bien besoin.. Niuka remarqua alors que c'était une auberge disposant d'un petit bar, et il vint s'y asseoir. Les chaises étaient hautes et confortables. Un esprit serviteur s'approcha de lui, prenant sa commande. Du sake. Simple, efficace.

Il enchaîna alors les verres, commandant plus que de raison. Son esprit était vide, il ne pensait à rien, à part la douleur d'avoir perdu son lieu de naissance, sa magnifique forêt. Un long soupire franchit ses lèvres tandis qu'il avala d'une traite un enième verre d'alcool. Mais Niuka tenait bien l'alcool, alors ce n'est que de nombreux verres plus tard qu'il se sentit enfin.. libre. C'était ce moment grisant où il se sentait un peu planer. Un léger sourire naquit sur ses lèvres, il demanda un autre verre.


Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C


Dernière édition par Niuka le Mer 30 Avr - 21:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A genoux ! J'suis le plus beau moi ! »

Messages : 23

Date d'inscription : 27/04/2014

Localisation : Dans le lit de Niuka ♥

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 17:00

Niuka ∞ Alpha
J’étais là, couché sous deux arbres à essayer de dormir sans pour autant y arriver. Mon regard rouge fixe un point invisible dans l’obscurité. Tous les animaux de la forêt dorment excepté les hiboux, les chouettes, les hérissons, les chauves-souris et toutes les autres bêtes nocturnes. Une question trotte dans ma tête depuis déjà un moment. Pourquoi je n’arrive pas à dormir ? La lune n’est pas encore pleine, le vent est doux, la terre n’est pas trop humide et il n’y a presque aucun bruit. Seules les branches d’arbres se cassant pour atterrir sur le sol et les chiens de la ville aboyant à la mort rompent le silence pesant de ma grande forêt. Alors pourquoi mes paupières ne veulent-elles pas se fermer pour me laisser rejoindre le pays des rêves ?

Je n’ai aucune réponse à ma question. Alors pour faire passer un peu le temps, je décide de me lever sur mes quatre pattes, écrasant mes coussinets déjà bien abîmés par le temps qui passe. Avec ma taille qui fait bien trois fois celle d’un homme adulte, je n’ai aucun mal à être de la même qu’un arbre -peut-être pas d’un sapin, mais d’un arbre normal-. Je me demande encore comment je fais pour ne pas les tous les détruire avec ma queue qui est toujours entrain de faire des mouvements brusques de gauche à droite. Mes chaines poussent un énorme bruit de claquement au même moment que je me lève. Et maintenant que je suis debout, enfin sur mes pattes, qu’est ce que je fais ? Je n’en ai aucune idée. J’ai juste envie de me promener ou de faire un truc pas trop chiant.

Une idée parvint alors dans mon esprit pourtant si vide. Le monde des Esprits. Bon, je n’ai pas vraiment un bon souvenir de ma première venue là-bas, ce souvenir est même plutôt mauvais. Plus de veste, des mains en sang et des lèvres destroys. Voilà ce à quoi je pense lorsqu’on me parle de ce monde-là. Bon, c’était peut-être ma journée de malchance. Enfin, en ce moment j’ai l’impression que je n’ai jamais de chance ! Je n’ai pas retrouvé la même veste en cuire dans la ville, du coup j’ai dû me contenter d’en prendre une assez moche, mais quand je la mets sur moi ça va, je cache sa mocheté avec ma beauté, puisque c’était la fête au village, les habitant n’ont pas pensés à venir prier pour moi ou à me faire une offrande, et ensuite, beaucoup de touristes sont venus pour voir si la légende d’Alpha est vrai. Je les ai bien frigorifiés au passage. Ils ne viendront pas m’emmerder la prochaine fois !

Sans plus attendre, je décide de retenter d’aller dans ce monde dont tous les esprits parlent en bien. J’espère que cette fois, mes rencontres serons bien meilleurs et que personne ne va me renverser de truc qui sent le moisie ! Tout en marchant, mes yeux se lèvent sur le ciel nocturne. Je ne sais même pas si je vais rencontrer quelqu’un au final. Il fait nuit, les esprits sont surement tous couchés à l’heure qu’il est ! A part peut-être un esprit chauve-souris, qui sait ?
J’ai toujours ma forme de loup noir. C’est plus facile pour faire de longues trottes. Ce n’est pas que le passage entre les deux mondes se trouve loin de ma forêt, mais avec mes grandes pattes de monstre, je serais bien plus vite arrivé qu’avec ma taille de nain sous ma forme humaine. C’est vrai franchement, un humain sont ridicules ! Ils sont tout petits ! Et je ne parle même pas des animaux ! Un élan encore ça va, mais un écureuil… Qu’est ce que je n’aimerais pas être un yorkshire ou ces espèces de petites bêtes que triballent les stars en permanence dans leur sac.

Après quelques minutes de marche rapide, j’arrive enfin au tunnel. Bon, là pas le choix, je dois prendre l’apparence humaine ou alors je ne passe pas tout mon corps. Il fait encore plus noir dans le tunnel que la nuit elle-même ! Bon, en même temps il n’y a pas de fenêtre ou de lanterne donc même en plein jour, c’est le trou noir !
Tout en avançant, je me tripote les cheveux en me faisant une queue de cheval histoire qu’ils ne me gênent pas. Seule ma mèche pendouille encore sur le devant de mon visage. Mais si je l’attache avec les autres après ça fait moche !
J’arrive enfin à voir un peu de lumière au bout du tunnel. Ce sont les lanternes du village. Sortant du trou noir, je me faufile dans les rues, à la recherche de quelque chose à faire. Au loin, j’aperçois une petite auberge qui n’a pas trop l’air mal. Une succulente odeur de nourriture parvint jusqu’à mes narines. Bon bah voilà, j’ai trouvé mon endroit !

Poussant les portes tel un prince tout droit sortit d’un compte de fée, je regarde l’intérieur du bâtiment. Çà va c’est jolie. Cette auberge est digne de ma présence. Devant mes yeux, une tignasse blanche gigote. Je m’approche un peu pour m’assoir à côté, juste parce que je suis un peu curieux. J’arque les sourcils en voyant le visage de l’homme. Je ne l’ai pas déjà vu quelque part ? En tout cas il à l’air sérieusement saoul. Attend… Attend… Ce n’est pas l’autre crétin de renard ?! Si ! Son odeur je pourrais la reconnaitre entre mille ! « Hey je savais pas que t’était du genre à boire, blanche-neige ! » Dis-je en ricanant.

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 17:27

Good Slave, Bad lover ?

Feat. Alpha


Son précieux verre de Sake faillit lui échapper des mains, lorsqu'un surnom horripilant atteignit ses oreilles. Blanche neige. Il soupira, ça ne lui avait absolument pas manqué, pas du tout même. Il  tourna lentement la tête pour vérifier si ce n'était pas qu'une hallucination venant de son cerveau déraillant.. Mais non. Il était bien là, à le regarder moqueusement. S'il avait su que cet abruti de loup viendrait dans cet auberge, il n'y serait pas allé ! Niuka lui répondit finalement, après de longues secondes, d'une voix légèrement rauque. « C'est pas tes affaires ». Il leva finalement les yeux, et rencontra les prunelles vert pomme du loup. Un long frisson parcourut son échine. Ses joues étaient certainement légèrement rouges, et la vision qu'Alpha devait avoir sur Niuka était sans doute risible. Qui aurait cru que le renard serait en train de se saouler dans une auberge ?!

Il termina son verre d'alcool, avant d'en entamer un autre, ne se préoccupant absolument pas du loup à côté de lui. Il n'avait rien à lui dire, et n'en avait pas l'envie. Mais l'odeur qui émanait d'Alpha le rendait fébrile. Que lui arrivait-il ? Ce n'était pas son genre de réagir comme ça. Peut-être qu'il avait vraiment trop bu ? De toute manière, même s'il aurait un mal de tête horrible le lendemain, il ne regrettait pas. Sa tristesse concernant sa forêt avait l'air d'avoir disparue, et il se sentait parfaitement bien. Niuka décida de se lever pour rentrer dans son dortoir, mais à peine mit-il un pied au sol, qu'il perdit l'équilibre. Dans un élan de lucidité, il attrapa le bras d'Alpha pour se retenir à lui mais.. Niuka l'entraîna dans sa chute ! Son dos frappa fortement le sol, il n'en avait rien à faire. Son esprit était occupé par la proximité qu'il avait avec le loup. Ce n'était pas la première fois qu'il se retrouvait collé à lui, mais il n'avait jamais ressenti cette envie bestiale de partir s'amuser avec ce dernier dans une chambre. Alpha était bien bâti et Niuka ferma fortement les paupières à cette pensée. Non, il ne voulait pas se l'avouer, il ne voulait pas ressentir cette envie là, et surtout pas pour lui. Mais à peine ferma-t'il les yeux, qu'une image d'Alpha et, en dessous, lui, apparut dans son crâne. Jamais ! Il se demandait sérieusement comment son cerveau en ébullition avait pû lui montrer une telle image ! Lui, en dessous ? Jamais !

Niuka le savait, lorsqu'il allait rouvrir les yeux, il verrait le sourire moqueur du loup, et se recevrait une réplique provocante. Rien que d'anticiper ça, il se sentait déjà irrité. Même sans rien dire, la présence d'Alpha suffisait à agacer Niuka. Surtout dans ce genre de situation où il n'était même pas fichu de contrôler ses gestes ou ses pensées.. Sa respiration s'accéléra légèrement, tandis que ses joues prirent une couleur plus rouge encore. Toute la luxure l'envahissant petit à petit devait être visible dans ses iris vert menthe à l'eau. Et merde, il avait vraiment trop bu.

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A genoux ! J'suis le plus beau moi ! »

Messages : 23

Date d'inscription : 27/04/2014

Localisation : Dans le lit de Niuka ♥

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 18:22

Niuka ∞ Alpha
Pathétique. Il est vraiment pathétique comme ça. Où est passé le Niuka que j’ai rencontré il y a quelques jours au festival ? J’ai envie de rigoler jusqu’à en mourir. Jamais je n’aurais pensé que ce renard pourrait se bourrer la gueule à ce point. Son visage en dit long sur le nombre de verres qu’il avait pu ingurgiter ce soir. Le regardant fixement de mes yeux verts clairs, j’attends impatiemment sa réponse. Curieux de savoir si même saoulé il restait le même ou alors si il serait à côté de la plaque.
A en voir son visage, il n’est pas vraiment contant de me voir. Comme si moi, je suis content d’avoir atterrit là où il est et de devoir sentir sa puanteur de renard. Encore une preuve qu’en ce moment, je n’ai pas de chance ! A croire que c’est depuis que je l’ai rencontré qu’il m’a donné tous les malheurs du monde. Pauvre de moi, je suis trop triste.
« C'est pas tes affaires » Finit-il par dire pour me répondre. Ouf,  c’est toujours le même ! Heu… Ce n’est pas que je l’aime bien hein, mais juste que je n’aurais pas voulu que bourré, il se transforme vraiment en blanche-neige. Tu sais, le genre à parler aux oiseaux ou à voire des papillons roses partout. Si ça avait été le cas, je pense que je l’aurais envoyé vite fait voir les sept nains ! Mais soit, ce n’est pas le cas. D’un côté c’est dommage, ça aurait pu être marrent !
Pour ne pas laisser un blanc, je soupire et pose mon coude sur le bar pour mettre par la suite ma tête en appuie sur ma main. « Ouai, ouai… » Dis-je sans enthousiasme.

Tournant la tête pour voir le barman et l’aborder histoire de me prendre moi aussi un verre, parce que là, l’odeur du saké remonte jusqu’à mes narines, celui-ci me demande ce que j’ai envie de prendre. J’ouvre la bouche pour lui répondre mais sous la surprise de me faire attirer vers le sol pour lui faire un gros bisou, ma demande est étouffé par un minuscule cris -pas de gonzesse- expriment mon étonnement.
Je crois que j’ai fermé les yeux pendant la chute parce que là, mes paupières s’ouvrent et… Et ce sont deux yeux verts qui fixent les miens, presque de la même couleur.  Mon corps est sur une masse molle, enfin du moins, pas aussi dur que le sol, je n’arrive pas à bouger mon visage, fixant celui du renard.
Attend, attend ! Qu’est ce qu’il s’est passé au juste ? Je me souviens avoir sentit une main agripper mon bras puis celle-ci me tirer hors de ma chaise où je m’amusais bien et là, me voilà par terre, sur Niuka qui me regarde avec les joues rouges. Il doit être sacrément bourré pour ne même pas arriver à tenir sur ces deux jambes. Mon dieu Marie-Josèphe, qu’est ce que j’ai fais pour mériter un truc pareille ? !

Rouge… Ses joues son rouge. Heu ouai, là il faut vraiment que je m’inquiète ! Lui qui est blanc comme un cul, là il est aussi rouge qu’un piment ! Enfin… Je devrais m’inquiéter, mais au lieu de ça, je me mets à ricaner. Bah quoi ? Je n’ai pas le droit de me moquer un peu de lui ? Pas que je sois rancunier, au pire ce qu’il s’est passé la dernière fois je m’en bas les… Voilà. Mais franchement, là c’est juste trop marrent à voir ! « Bah alors princesse, on décide de se refaire une beauté en se transformant en miss tomate ? » Dis-je d’un ton moqueur, comme toujours. « C’est l’alcool ou moi qui te fait ça ? Franchement si c’est parce que t’as trop bu, arrête tout de suite, ça te réussis pas ma belle ! » Continuais-je en oubliant presque ce qui m’est arrivé la fois où je l’ai appelé « ma belle ». Au pire il est saoul, je ne risque pas grand-chose !

J’imagine déjà le regard que doit nous porter le barman de l’auberge. Il doit être en mode choqué ou alors il doit rire intérieurement en nous voyant. Ou peut-être les deux finalement. Mine choqué mais en fait, il est pété de rire au fond de lui. Bah au pire il ne va pas pleurer hein ! Moi-même ça me fait rire. Bon par contre, il n’a pas intérêt à ce que j’entende son rire sinon va se prendre la tête dans le mur pour s’être moqué de moi. Il peut se foutre de la gueule de l’autre blanc là, mais pas moi !            
 

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 18:48

Good Slave, Bad lover ?

Feat. Alpha


Quelle situation désagréable ! Le voilà sur le sol, avec un loup l'y plaquant de son corps et le regard du Barman en prime ! Lui qui espérait pouvoir tranquillement picoler pour rentrer finalement dans son dortoir, avec la tête vide.. Mais à chaque fois que Niuka désirait être seul, Alpha n'était pas très loin ! Qu'avait-il fait au bon Dieu pour recevoir cette punition, cette malédiction ?! Il aurait presque pu croire que le loup le collait ! Et il continuait avec ces surnoms horribles ! Princesse..ma belle.. Niuka pourrait presque en vomir tellement c'étair ridicule et hors contexte. Evidemment, il allait lui faire regretter ses paroles. Il leva difficilement son genoux mais n'arriva pas à frapper avec force contre l'entre-jambe d'Alpha. Cette tentative ressemblait plutôt à une caresse. C'était pitoyable, il avait perdu de ses forces et n'arrivait même plus à donner un ridicule coup ! Niuka soupira bruyamment, avec un petit « Merde. » à peine audible. Ne pouvant rien faire, il se contenta de le fixer froidement du regard.

Niuka n'avait même pas l'énergie de le repousser pour se relever ! Il restait donc par terre, regardant Alpha avec un visage dur et fermé. Mais les rougeurs sur ses joues atténuèrent son air froid et méchant, et il avait plutôt l'air d'un gamin en train de bouder. C'était vraiment gênant comme situation, plutôt horripilant même ! Alpha était la dernière personne que Niuka aurait voulu voir, surtout dans un moment de faiblesse comme celui-là ! « Dégage.. Chaperon rouge. » La proximité d'Alpha combinée à son taux d'alcool trop élevé, le renard se sentait étrange. Il voulait donc au plus vite partir loin de ce crétin de canidé. En bon chien, il devrait obéir ! Mais Niuka savait déjà d'expérience, que le loup ne bougerait sans doute pas, ça lui ferait trop plaisir de pouvoir l'embêter.

Quand Alpha se moqua de lui, en lui disant que c'était sûrement à cause de lui qu'il rougissait, Niuka maugréa. Comme si la présence de cet abruti le rendait comme ça !! De toute manière, le renard ne se l'avouerait jamais, même si c'était vrai. Et en l'occurrence, ce n'était pas totalement faux.. Alpha faisait naître une certaine attirance physique en Niuka, et celui-ci ne pouvait même pas empêcher son cerveau de lui envoyer des images d'eux deux dans un moment particulièrement intime ! Il y réflechirait à deux fois maintenant, avant de boire jusqu'à n'en plus pouvoir ! À vrai dire, Niuka se sentait beaucoup trop fébrile, trop bouillant pour avoir simplement bu de l'alcool ! Surtout qu'il se sentait durcir juste à cause de la proximité qu'il avait avec Alpha. « Putain.. Y avait quoi dans mes verres..?» Le barman ricana discrètement derrière son comptoir, et Niuka devina tout de suite qu'il n'y avait pas que du Sake..

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A genoux ! J'suis le plus beau moi ! »

Messages : 23

Date d'inscription : 27/04/2014

Localisation : Dans le lit de Niuka ♥

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 19:46

Niuka ∞ Alpha
Ma mèche devant mon œil gauche me gène pour pouvoir voir correctement le visage du renard sur lequel je suis pratiquement couché depuis au moins deux minutes maintenant. Heureusement que j’ai le crane rasé d’un côté, sinon je ne verrais plus rien ! Et non ce n’est pas nécessaire de me dire de me couper les cheveux beaucoup plus cours, j’aime les avoir longs et ça ne changera pas !
En tout cas, même si je ne vois que d’un œil, je peux très bien contempler la rougeur sur les joues de madame blanche-neige. Madame parce qu’avec ses cheveux blancs, il ne doit pas être tout jeune le coco ! Enfin, je peux parler moi… Ça fait plus de cent ans que je traine dans ma forêt comme un chien errant. Mais je ne m’en plains pas.

Je crois que je n’arriverais pas à détacher mon regard de son visage. Il est vraiment, vraiment mais alors vraiment pas moche à regarder. Il est loin de me nicker les yeux. Bon, je ne vais pas lui dire sinon il va avoir les chevilles qui vont enfler et puis je n’ai pas envie qu’il se foutre de ma gueule parce que je lui fais un compliment tel une princesses essayant de draguer son prince. Un prince, lui ? Oula non. C’est moi monsieur charmant ici !
Je sens son genoux se lever pour essayer de se fighter avec ma partie intime. Pas touché mais par contre coulé ! Il l’a juste éraflé, me faisant frissonner tous le corps au passage. J’ai eu l’impression d’avoir été caressé. Je ne suis pas un chien, ok ?! Enfin bon, au moins ça signifie qu’il est tellement bourré qu’il a même plus de force le pauvre ! Qu’est ce que je n’aimerais pas être à sa place. J’aurais essayé de m’étouffer sur place, trop honteux pour regarder l’autre en face. « Merde. » Dit-il doucement. Heureusement que j’ai une bonne ouïe au passage…  
Je me mets à rire de nouveau. -Parce que oui, je m’étais arrêté. Je ne vais pas m’esclaffer pendant des heures non plus.- Plus pathétique tu meurs ce n’est pas possible ! « C’est ça de trop boire, Bella ! » Dis-je avec mon éternel sourire moqueur et sadique.

Je l’entends de nouveau parler. « Dégage.. Chaperon rouge. » Oh, juste ça ? Non. Pas envie. Il a vraiment l’air d’être gêner que je sois sur lui en mode posé. Bah si je suis lourds il a qu’à le dire, enfin, au pire je vais lui casser quelques os rien de bien grave pour moi. Ça l’aidera peut-être à reprendre ses esprits, qui sait ? « Le chaperons rouge est très bien là où il est. » Lui réponds-je accompagné d’un regard hautain. J’ai juste tellement envie de l’emmerder que je ne bougerais pas.
Je replace pour la énième fois ma mèche. Je me demande bien combien de fois je le fais pas jours, pas mois, voir même pas année. Mais ce n’est pas ce qu’il m’intéresse aujourd’hui.

Les nouvelles paroles du renard me sortis de mes pensés. « Putain.. Y avait quoi dans mes verres..?» Avait-il dit. Hein ? Quoi ? Qu’est ce qu’il a encore à ronchonner ? Pensais-je en soupirant.
Un rire parvint jusqu’à mes oreilles. Je tourne alors la tête vers le barman qui nous regarde en mode psychopathe. Il fait peur le monsieur ! Bon, je fais quoi, je lui éclate la tête contre un mur ou je lui fou mon pied au cul ? Au choix ! « Tu n’imagines même pas ! J’avais tellement envie de t’avoir dans mon lit ce soir… Que j’ai mis une substance pour que tu ne puisses me résister bien longtemps ! » Dit-il d’une grosse voix. « Mais un gêneur est apparus au mauvais endroit au mauvais moment. » Finit-il en soupirant. Heu et c’est lui qui se plaint ? Je me retiens de ne pas lui foutre une patate dans la gueule. Je soupir une nouvelle fois et me relève. « Je vois. » Je regarde le renard d’un air mauvais. « Ton deuxième prénom ça serait pas malchanceux par hasard ? » Dis-je en ricanant pour se foutre de sa gueule. Je me tourne vers le barman qui n’a pas l’air très satisfait. « Donne-moi une chambre. L’enfoiré derrière moi paiera demain ! » Prononçais-je en grognant. Sans rien dire, l’aubergiste me donna les clés d’une chambre au deuxième étage. Putain, je vais devoir me le trimbaler dans les escaliers jusqu’au deuxième étage. Tuez-moi.

Sans même lui demander s’il préférait la manière douce ou la manière forte, je ne lui donnai pas le choix de choisir la deuxième. Le prenant par le col, je le prends tel un sac à patate sur mon épaule, le tenant avec mon bras comme un vulgaire déchet. Je sens alors son membre durcit contre moi. Ah ouai quand même…
Je commence à monter les escaliers quatre à quatre jusqu’à arriver devant la porte de la chambre voulu. J’ouvre la porte et entre, en cognant la tète du renard contre le mur sans faire exprès, ou juste un peu et referme la porte derrière nous en allumant la lumière. C’est une très belle chambre, elle est luxueuse, la décoration est tout en noir, rouge et blanc. Assortit à mes cheveux ! Dans cette pièce, il y a un grand lit pour deux, une table basse et un canapé deux places. Je n’ai même pas envie de m’imaginer le prix pour louer cette chambre…                      
                   

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 20:09

Good Slave, Bad lover ?

Feat. Alpha


Niuka ne répondit même pas à la première pique d'Alpha. Il savait parfaitement qu'il n'avait qu'à ne pas boire comme un trou. Mais le mal était fait. Au moins, l'alcool avait le mérite de lui délier la langue. Un soupire de mécontentement franchit les lèvres du renard, tandis que le loup lui rétorquait qu'il était très bien où il était. Ce n'était pas que le corps du rouge était lourd, mais plutôt les réactions de son corps qui l'embêtait profondément. Il constata d'ailleurs que l'esprit de la forêt remettait très souvent sa mèche en place, détail absolument peu utile. Le barman ricana derrière son comptoir, tandis qu'il expliquait ce qu'il avait fait à Niuka. Alors comme ça, il voulait le mettre dans son lit grâce à un aphrodisiaque ? Sympa le gérant. Il se dit qu'il devrait en faire part à Yubaba, ce genre de serviteur étant dangereux. C'était plus pour lui que pour l'image de Yubaba qu'il faisait ça ! Il ne voulait pas que ce malotru reste sans punition. Surtout qu'à cause de lui, Niuka ressentait autre chose que de l'aversion pour Alpha, et il ne supportait pas le fait de pouvoir le trouver attirant.

Alpha se moquait ouvertement de lui. Déjà, les surnoms qu'il lui donnait n'était guère flatteur, ensuite, il lui demandait si son deuxième nom était malchance ! Peut-être, dans tout les cas, il l'était vraiment. Malchanceux. Mais il grogna lorsqu'Alpha eut le culot de commander une chambre.. au nom du renard ! Il devrait donc payer, avec son argent qu'il économisait pour ses thés et ses Kimono ! Quel profiteur ! Ses grognements désapprobateurs parlèrent pour Niuka, qui se contenta de fermer gentiment les yeux. Peut-être que ce crétin de loup aurait la gentillesse de l'amener dans la chambre ? Mais Niuka ne se leurrait pas, il allait certainement le laisser là, ou l'y traîner par les pieds !

Alpha souleva soudainement Niuka, qui ne fit aucun commentaire. Il fut posé sur l'épaule de ce dernier, façon sac à patate. Il y avait mieux comme façon de porter les gens, mais il ne fit aucun commentaire. Au moins, le loup l'amenait dans la chambre et ne le laissait pas, agonisant, sur le sol de l'auberge ! Le chemin jusqu'à la chambre fut des plus calmes, mais à chaque pas du loup, le bas du corps du renard collait doucement contre son dos. Alpha devait d'ailleurs clairement sentir l'érection naissante de Niuka, et ce dernier était d'ailleurs assez gêné comme ça. Heureusement que le rouge ne fit aucun commentaires désagréables ! Il l'aurait frappé !

Ils arrivèrent finalement devant la porte de la chambre, qu'Alpha ouvrit avant de s'y engouffrer. Cependant, la tête de Niuka frappa le mur, et il vit des étoiles. « Putain de merde ! T'aurai pu faire gaffe, enfoiré ! » Une flopée de juron s'échappa quand même de ses lèvres, insultant le loup comme il le pouvait. Son crâne lui faisait mal, mais la douleur s'estompait rapidement, tant mieux ! Le renard fut alors posé -que dis-je ?- jeté sur le canapé. Il pût alors regarder la chambre dans laquelle il allait loger, et qu'il devrait payer..

C'était une suite luxueuse, dans les tons rouges, noirs et blancs, disposant d'un lit deux places, table basse et même canapé deux places ! Il pût apercevoir une porte un peu plus loin, sans doute une salle de bain. Niuka grogna, devinant aisément le prix de cette auberge. Le barman s'était vengé du fait qu'il ne pourrait profiter de lui en lui donnant une de ses chambres les plus chères ! Le porte-monnaie de Niuka allait souffrir, c'était certain. Toutes ces semaines a mettre de l'argent de côté..pour rien.

Mais pour l'instant, il y avait plus grave. Plus les secondes passaient, plus le renard sentait son corps prendre feu. Déjà brûlant à la base, il avait l'impression de cramer de l'intérieur, c'en était même douloureux. Et pour empirer la situation plus qu'elle ne l'était déjà, Niuka avait même la mauvaise surprise de sentir son membre en feu. Il était incroyablement excité et ne pouvait rien y faire ! Il n'avait qu'une envie, prendre une bonne douche froide !

Oubliant le fait qu'il n'avait plus énormément de force, Niuka se vautra pitoyablement par terre lorsqu'il tenta de se lever. Quelle vie de merde ! Plus pitoyable, il n'y a pas !! Il espérait secrètement que le loup ne l'ait pas vu, tandis qu'il planta avec rage ses griffes dans le sol. Son Kimono s'était d'ailleurs un peu défait, à cause de toutes ces chutes, et il était certain qu'Alpha aurait une vue magnifique sur son torse s'il l'avait vu tomber. Quel moment gênant et irritant.. Niuka grinça des dents, vivement que cette soirée se termine ! « Enfoiré de Barman ! »
HRP:
 

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A genoux ! J'suis le plus beau moi ! »

Messages : 23

Date d'inscription : 27/04/2014

Localisation : Dans le lit de Niuka ♥

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 21:19

Niuka ∞ Alpha
« Putain de merde ! T'aurai pû faire gaffe, enfoiré ! » Grogna t-il lorsque je lui avais malencontreusement foutu la tête dans le mur. Bah je suis sûr que saoul comme il est, il ne sentira pas la douleur bien longtemps ! « Excusez-moi chère princesse » Dis-je pour me foutre de sa gueule.  

A peine mes pieds posés sur le sol de la chambre et les yeux se baladant un peu partout pour voir à quel point les meubles étaient beaux ainsi que la décoration que je décide de me débarrasser du renard toujours posé sur mes épaules. Bon, je le balance où ? Lit ? Canapé ? Ou alors je le lâche comme un vulgaire sac sur le sol. Bon aller, je ne vais pas faire mon connard et je vais au moins le mettre sur le canapé.
Sans attendre une seconde de plus, car malgré mon corps bien bâtit, j’ai mal à l’épaule à force de le porter, je le balance sans aucune délicatesse sur le canapé en cuire noir. Il a pas intérêt à ronchonner, déjà que je fais l’effort de prendre une chambre pour lui et de l’y amener car je suis sûr qu’il n’aurait même pas pu faire trois pas… Merci le grand méchant loup, hein !

Je me dirige alors vers le grand lit en bois et m’assied sur la couverture rouge paillette. Heu… C’est quoi ce truc moche qui brille ? Le gérant nous à pris pour des gens cucul-la-praline ou je rêve ? Enfin bref, je ne vais pas m’arrêter sur ça parce que c’est la seule chose vraiment horrible dans cette pièce. Les bras croiser, je regarde blanche-neige affalé sur le canapé après l’avoir balancé comme une merde dessus.
J’hausse un sourcil en le voyant se relever pour partir du canapé. Il n’a même pas réussit à faire deux pas que le voilà déjà en train de faire un bisou au sol. Sans pouvoir y résister, je me mets à rire à nouveau. Trop con ce gars ! Il sait très bien qu’il n’est pas en état de bouger et lui il essaie quand même ! Devant moi en plus ! S’il a juste envie de se prendre la honte du siècle il n’a qu’à me le dire directe. « Qu’est ce que tu essaie de faire au juste sale renard ? »

Je me lève pour m’approcher. Arrivé jusqu’à lui, je mets à genoux pour pouvoir être à sa hauteur puisqu’il est tombé. « Bon, je suppose que t’as pas envie de rester dans cet état plus longtemps… » Dis-je. J’eus à peine finis ma phrase que je colle directement mes lèvres au sienne. L’alcool dans lequel elles avaient été trempées plusieurs fois ce fit ressentir, donnant un petit gout sucré. Dire que moi, j’ai même pas eu le droit à mon verre ! Triste vie putain !
Je le regarde fixement de mes yeux persans, attendant une réaction de sa part. Bon, je lui fais quoi ? J’introduis tout de suite ma langue dans sa bouche pour venir danser avec la sienne ou j’attends de voir s’il me colle un coup ? Enfin une caresse vue son état.

Bizarrement, je me sens un peu excité et je n’ai pas envie de m’arrêter. Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment en fait. Peut-être parce que c’est sous le feu de l’action ? Non, je ne pense pas. C’est bizarre. J’ai l’impression de ressentir une chose qui m’est totalement inconnue. Cette chose elle parcourt tous les moindres recoins de mon corps.
Bon, j’arrête de me poser des questions ! J’entreprends alors d’essayer de forcer l’entrée entre ses deux lèvres avec ma langue, pour lui indiquer que j’ai bien envie de rencontrer la sienne, histoire de faire une petite valse buccale.            


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 21:46

Good Slave, Bad lover ?

Feat. Alpha


Lorsqu'Alpha s'approcha de lui, il jura mentalement. Il avait dû voir son vautrage monumentale. Il devait d'ailleurs bien se moquer de lui, super. «Nan.. tu crois vraiment que j'aimerai rester comme ça !!? » Si l'alcool déliait sa langue, il dévergondait aussi le renard. Fini l'esprit farouche et froid, une fois saoul, il devient carrément l'opposé. C'est en partie pour ça qu'il n'aime pas boire pour oublier. Parce qu'après, il ne se contrôle plus aussi bien qu'il le voudrait. Les lèvres d'Alpha vinrent alors s'écraser sur celle du renard, le faisant frissonner. Un élan de lucidité lui fit mordre légèrement dans cette bouche désireuse, mais il ne garda pas bien longtemps cette idée de refus. Son corps devenait très douloureux et son érection des plus présentes, il ne pouvait penser à autre chose qu'à se soulager. Niuka finit quand même par entrouvrir ses lèvres, allant à la rencontre de la langue du loup. Mais il ne se contenta pas que de ça ! Il se colla plus à lui et lui suça un instant sa lèvre inférieur.

Si Niuka n'était pas complètement ivre, il n'aurait jamais réagi comme ça. Certes, il s'y connaissait en partie de jambes en l'air, ayant eu quelques amants. Mais il n'acceptait jamais aussi facilement. Enfin, il n'avait jamais non plus été sous l'emprise d'un tel aphrodisiaque.. Alpha, de par sa température corporelle nettement plus base, était des plus agréable pour le renard en feu. Son corps l'était, mais en tout cas pas son mental, non !

Sentant l'urgence de se libérer, Niuka, avec ce qui lui restait de force, renversa comme il pouvait le loup sur le dos, pour se placer au dessus. Il savait parfaitement qu'avec son énergie actuelle, il ne pourrait pas être le dominant de l'histoire. Penser cela lui déplut profondément, mais il devait s'y faire. C'était soit ça, soit passer sa nuit agonisant sous le jet d'eau gelé de la douche. Et il y avait franchement plus plaisant ! Courbant légèrement le dos, il fondit à nouveau sur la bouche d'Alpha, qu'il avait dû lâcher un court instant. Leurs dents s'entrechoquèrent avec violence sous l'assaut du renard, mais sa langue vint rapidement se confronter à celle du loup, encore une fois. Niuka frotta expérimentalement son entrejambe excitée contre celle d'Alpha, attendant une réaction de celui-ci.. Le changement soudain de comportement du renard devait être assez fascinant, mais c'était cet effet là que lui produisait l'alcool..Alors en plus, l'alcool mélangé à un puissant aphrodisiaque..

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A genoux ! J'suis le plus beau moi ! »

Messages : 23

Date d'inscription : 27/04/2014

Localisation : Dans le lit de Niuka ♥

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 22:26

Niuka ∞ Alpha
Si je m’attendais à ça… ! Bon, il m’a un peu mordu les lèvres histoire de dire qu’il n’allait pas dire oui toute suite, mais ça n’a même pas duré une seconde qu’il a tout de suite accepté mon baiser. Je dois être flatté où …? Non ! Il ne faut pas que j’ai ce sentiment-là parce que je sais très bien que c’est à cause de la substance qu’il a avalé. Il ne peut pas se retenir et pour pouvoir aller mieux, il a besoin de moi. Mais qu’il ne croit pas que je vais être vexé par ce comportement ! Au contraire, je vais bien profiter de lui jusqu’à ce qu’on s’endorme tout les deux ! Bah ouai, c’est donnant, donnant avec moi !

Finalement, il accepte également mon invitation pour danser, entrouvrant ses fines lèvres pour laisser passer ma langue. Je ne me fis pas prier et commença donc la petite rencontre avec mademoiselle. Si au début la dance était plutôt lente, j’accélère le mouvement en sentant le corps du renard se rapprocher de mien. Plutôt chaud le coco ! A croire qu’il a envie de rentrer dans ma poche ! M’enfin, je ne vais pas m’en plaindre, loin de là !
Mes yeux à demi fermés, je me mets à l’enlacer en passant mon bras derrière son cou, écrasant encore plus nos deux bouches l’une sur l’autre au passage. Nos salives sont mélangées, un peu comme lorsqu’on fait de la purée et qu’on met le lait sur la poudre de pomme de terre pour ensuite bien remuer avec une cuillère et passer le tout au micro-onde. Non je n’ai pas des allusions bizarres !

Je me sens alors basculer sur le sol, celui-ci servant de lit. Pas très confortable, mais c’est toujours mieux que dans une baignoire ou sur un sol plein de cailloux. Le temps qu’il me positionne comme il le voulait, le renard et moi rompirent le baiser et je repris ma respiration. Il y va pas mollo le fennec dis-moi !
Rouvrant les yeux pour voir son visage, celui-ci me donna des frissons sur tout le corps. Je ricanais légèrement. Lui au dessus et moi en dessous ? La blague ? Avait-il au moins assez de force pour le faire ? Mon sourire narquois qui ne me quitte que rarement refit surface sur mes lèvres. « T’es sûr d’être à la hauteur pour être celui qui est au dessus ? » Dis-je en me moquant ouvertement de lui.

Nos lèvres se rencontrent alors une nouvelles fois. Je crois que depuis qu’on se connait ça fait trois fois qu’elles se touchent non ? Pourquoi je suis en train de compter moi d’ailleurs ? J’ai l’impression de devenir un grand sentimental. Putain je ne suis pas une fleure bleue bordel !
Histoire de m’enlever cette idée dégueulasse de la tête, je décide de lui agripper ses cheveux blancs à pleine main pour le coller encore plus à moi. Je le sens insister pour que nos langues puissent s’amuser encore une fois. Il ne faut pas me le demander deux fois à moi ! Ni une, ni deux, je créer un étroit passage entre mes deux lèvres et laisse sa langue rencontrer la mienne.

Je sens mon corps légèrement se crisper lorsque le renard frotte son entre jambe au mien. Il n’en finira pas de me surprendre celui-là ! Son caractère change beaucoup trop lorsqu’il est bourré, ça en deviens presque flippant. Bon, au moins je sais une chose, j’ai fais fondre monsieur glaçon.
Mais puisque moi, je ne suis pas le genre à ne rien ressentir dans ces moments là, je sens mon membre commencer à se durcir à cause de la présence de celui de l’esprit serviteur.
Le dévorant presque des yeux, je décide de venir lui embrasser activement le cou après avoir rompu le baiser avec ses lèvres et sa langue. De mes mains complètement libres que je passe sur son dos que je caresse sensuellement pour ensuite revenir sur son torse, je commence à défaire le kimono. Enfin défaire… Celui-ci est déjà à moitié défait donc je n’ai presque pas de boulot.
Me léchant les lèvres sensuellement, je commence à lui faire un suçon juste au creux du bas de son cou...

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 22:48

Good Slave, Bad lover ?

Feat. Alpha



Toujours au dessus d'Alpha, il grogna lorsque celui-ci le sous-estima. Il lui en fit d'ailleurs part. « Ne me sous-estime pas, crétin de loup. » Et c'était bien vrai, Niuka avait regagné des forces. Peut-être était-ce dû au fait qu'il allait pouvoir se soulager ? Ou était-ce l'adrénaline ? Le désir.. Aucune idée. Mais il ne se posa pas plus de questions, et replongea sur les lèvres ouvertes du loup. Ce dernier lui agrippa alors les cheveux, le rapprochant encore plus. Ils étaient tellement collés que le renard pouvait sentir son coeur battre, ainsi que les légers tremblements qui l'assaillirent lorsqu'il se frotta à lui. Niuka sentit aussitôt le membre du loup rencontrer le sien, et il se mordilla la lèvre, ne voulant pas laisser échapper un petit soupire de plaisir ou gémissement. Il ne gémirai pas pour quelque chose d'encore aussi..chaste. Enfin chaste, pas tellement. Mais pour le renard, ce n'était encore rien du tout.

Il remarqua bien qu'Alpha le dévorait du regard, il s'en amusait même. Les lèvres de l'esprit rouge vinrent alors se plaquer contre sa gorge, lui faisant de légers baisers qui le rendit fébrile. Ses deux mains caressèrent lentement son dos, avant de venir sur son torse, écartant au passage les pans de son Kimono. Celui-ci glissa rapidement le long de ses épaules, descendant jusqu'à sa taille, dévoilant ainsi son torse et son ventre, au regard affamé du loup. « Je te fais de l'effet ? »

Niuka ricana, alors que ses mains enlevèrent rapidement le T-shirt d'Alpha. Ses doigts parcoururent lentement son torse, contournant ses tétons, pour descendre plus bas. Mais il s'arrêta sur la bosse de son pantalon. Se penchant vers lui, il lui mordilla l'oreille avant de s'asseoir plus confortablement sur la taille du loup. « Tu crois pas que le lit serait plus..confortable ? »
La fin de sa phrase mourut dans un soupire à peine audible ; Alpha venait d'aspirer la peau de sa gorge entre ses lèvres pour lui faire un suçon. Un long frisson de plaisir parcourut son échine tandis que le plaisir pulsait dans son sexe. C'était la fiesta là en bas..

Une pensée insolite naquit dans son esprit. Depuis sa rencontre avec Alpha, il s'était toujours passé quelque chose de physique entre eux.. Et là, c'était leur deuxième entrevue et ils sautaient déjà le pas. L'aphrodisiaque avait bien aidé, évidemment. Mais si maintenant, ils se retrouvaient dans un lit.. Qu'en serait-il de leur prochaine rencontre ?


Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A genoux ! J'suis le plus beau moi ! »

Messages : 23

Date d'inscription : 27/04/2014

Localisation : Dans le lit de Niuka ♥

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Mer 30 Avr - 23:53

Niuka ∞ Alpha
Le renard n’est pas content que je le sous-estime ? Tant pis, je ne vais pas changer mes paroles pour lui de toute manière ! A côté de moi, il ne peut qu’être sous estimer ! Depuis quand le renard est plus fort que le loup ? Si cela avait été le cas, ça ce saurait ! « Comment ne pas te sous estimer, sale renard ? » Dis-je tout sourire, celui-ci fendant mon visage en deux. Seulement, bien vite je me rends compte que je crois que j’ai parlé un peu trop tôt. Il a reprit de la force ou quoi ? Merde, il est coriace !
Nos deux membres se touchant, je vois l’esprit au dessus de moi se mordiller les lèvres. Hmm est-ce pour ne pas laisser échapper un gémissement. T’inquiète pas mon beau, bientôt je vais te faire gémir, mais pas que de plaisir ! Rien qu’en pensant à ça, je me mets à ricaner sournoisement mais silencieusement.

Alors que je tripote tendrement –oui il m’arrive d’être tendre- son dos avec mes doigts, pour ensuite venir enlever le haut de son kimono, mon regard se fixe sur le torse du jeune homme. Je me lèche instantanément les babines sans même m’en apercevoir. Plutôt bien foutu. Pas autant que moi, mais c’est déjà ça ! De toute manière, pour arriver à atteindre mon niveau, il faudrait au moins soulever ciel et terre ! « Je te fais de l'effet ? » Me demanda le renard blanc. Mes eux verts pommes se décroche de la magnifique vue qui se présentait à moi pour aller croiser les iris de la belle blanche. « On ne peux pas dire que dans ce moment là, je n’ai pas envie de toi. Ça serait te mentir et me mentir à moi-même. » Lui réponds-je. Je me rends alors compte que je viens de dire quelque chose de sensé. Heu… Qu’est ce que je dis moi ? Mes paroles sont toujours très intelligentes !
Putain sale renard tu va me le payer, tu es en train d’embrouiller mon esprit comme jamais. Rien qu’à y penser je lâche un petit grognement à peine audible.

Je me mets à avoir une respiration saccadée lorsque je sens les doigts de Niuka venir soulever mon tee-shirt pour ensuite l’enlever entièrement. Pourquoi est-ce que je suis comme ça ? Mon corps frissonne pour la énième fois lorsque ma peau se trouve parcourus par quelque chose de chaud. Les doigts du fennec. Ils allèrent ensuite se poser sur la bosse de mon pantalon qui s’est formé suite au frôlement de nos deux membres. Je me sens vachement serrer dans mon pantalon… Vite, enlève-le !
Je me sens presque pathétique de réagir autant alors que ça ne m’est jamais arrivé d’avoir de l’effet aussi vite. Je suis sûr, il y a un truc de pas trop net là-dessous ! Je sers les dents avec force. Je n’ai aucunement envie qu’il m’entende gémir. Non, en fait je n’ai juste pas envie de lui laisser le plaisir de m’entendre émettre un cri de plaisir en premier !

Je vois le gros plan de blanche-neige venant se pencher vers moi pour me mordiller l’oreille. Mon corps n’en peu plus de frissonner comme un malade ! Arrête ça tout de suite !
Se redressant pour s’assoir en mode posé sur ma taille, je le fixe de mes yeux clairs. « Tu crois pas que le lit serait plus..confortable ? » Me demanda t-il en étouffant son dernier mot lorsque je me mets à lui sucer le cou. Bon, heureusement que je ne suis pas con et que j’ai compris ce qu’il voulait dire même avec un mot en moins dans la phrase. Trop d’intelligence en moi. « Vos désires sont des ordres. » Lançais-je.

Non d’un chien pourquoi j’ai sortis ce truc pourrit moi ? Depuis quand est-ce que j’obéis et que je sors des phrases à chier ? Bon tant pis, c’est un peut trop tard pour y remédier… Je ne reviens jamais sur mes paroles ! J’attrape monsieur glaçon par les fesses pour le soulever, et me remettre debout au passage, puis le plaquer contre moi et m’approcher de lui, l’allongeant, pas très délicatement sur la couverture à paillettes.
Je le regarde droit dans les yeux, m’asseyant à près de lui, passant une main de l’autre côté pour pouvoir être en appuis dessus. Je me demande s’il a toujours envie d’être dessus ou s’il préfère que ça soit moi qui prenne le relais. « Satisfait ? » -ou remboursé.-
Je lui prends alors le menton entre mon pouce et mon index avec ma seule main libre pour venir lui embrasser le coin des lèvres sensuellement.
Je sens mon entre jambe qui pousse à la porte ce qui m'arracha un petit cris à peine distinct. Si il pouvait parler je suis sur qu'il criait un truc du genre; j'étouffe, j’étouffe !
Ta gueule ok ? !

code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Jeu 1 Mai - 7:53

Good Slave, Bad lover ?

Feat. Alpha


Niuka ricana légèrement lorsqu'il sentit le loup l'attraper sous les fesses pour l'amener dans le lit. C'était surtout sa phrase qui avait causé sa petite hilarité. "À vos ordre".. Le renard aimait bien ça. Il remarqua tout de suite la couverture pailletée rouge de mauvais gout, mais n'y fait pas plus attention. « Très satisfait. T'es à mes ordres maintenant ? ». Niuka se lécha les lèvres à cette pensée. Mais il n'eut pas a attendre plus longtemps, Alpha lui avait attrapé le menton entre ses doigts pour lui embrasser.. le coin des lèvres. Il soupira légèrement avant de dévier, pour l'embrasser à pleine bouche.

Le renard avait très bien senti l'excitation qu'il faisait naître dans le corps de l'esprit rouge, et il s'en amusait. Il glissa lentement son doigt le long du torse du loup, pour finalement arriver sur la bosse de son pantalon qu'il caressa avec de légers mouvements circulaires. Niuka voulait prendre son temps, mais l'urgence de la situation se rappelait désagréablement à lui. Foutu aphrodisiaque. Il arracha presque le pantalon du loup avant de se replacer au dessus. Il y tenait à cette place d'abord.

Joueur, une de ses mains vint titiller le téton gauche du loup, s'amusant à le pincer pour voir les réactions que cela créait chez lui. Niuka enleva maladroitement son Kimono, le jetant sur le sol, et ils se retrouvèrent tout deux en caleçon, ça commençait à devenir brûlant entre eux.. Il recommença ensuite à frotter son érection à celle d'Alpha, mais ne pût contenir un gémissement presque inaudible lorsque leurs membres entrèrent en contact.. Il se mordilla la lèvre tandis que ma respiration se fait plus rapide.

Il se demanda un instant ce qu'il faisait. Son esprit embrumé par l'alcool et un aphrodisiaque puissant réagissait tout seul, et il ne parlait pas de son corps affamé.. Cependant, ce petit éclair de lucidité partit bien vite lorsqu'il embrassa à nouveaux le loup. Niuka arrêta de réflechir, et profita pleinement du moment présent.



Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« A genoux ! J'suis le plus beau moi ! »

Messages : 23

Date d'inscription : 27/04/2014

Localisation : Dans le lit de Niuka ♥

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Jeu 1 Mai - 10:02

Niuka ∞ Alpha
Un petit ricanement parvint jusqu’à mes oreilles lorsque je commence à le prendre par les fesses pour le porter et le poser sur le lit. Je l’ai chatouillé ? Ou alors il se fou royalement de ma gueule parce que je suis en mode j’obéis comme un petit toutou.
Et bien pas manqué ! C’est exactement pour ça qu’il a rigolé… « Très satisfait. T'es à mes ordres maintenant ? » M’avait-il dit. Je vais me le faire ! Retenez-moi où je crois que je vais le bouffer ! Merde, il n’y a personne pour me retenir ! Bon, il faut que j’essaie de me calmer tout seul. Calme Alpha, Calme ! « N’en abuse pas non plus. » Finis-je par dire.

Je lui embrasse le coin des lèvres, quand tout à coup une surface bien plus molle me fait frissonner encore une fois. En effet, je crois qu’il n’était pas satisfait de mon bisou au coin de ses lèvres alors il a pris l’initiative de tourner légèrement la tête pour pouvoir coller nos lèvres et les emboiter comme des legos. Je laisse échapper un petit sourire au coin et commence à mordiller sa lèvres inférieur doucement. Mode nounours activé chez moi. Bon heu… Arrêtez le massacre, j’ai l’impression qu’un ange a prit le contrôle de mon corps et ça ne va pas du tout ! En espérant que demain il ne se souvienne pas de tout ça sinon je suis cuit.
Mon corps ne me répond plus du tout, je le sens tout excité et je sais très bien qu’il a envie de ce le faire ce renard. Ma tête en a envie aussi d’ailleurs. Bon, je crois que je n’ai pas trop le choix, il faut que je me mette à l’évidence. Je suis attiré comme un aimant par cette foutu blanche neige. Elle va me le payer un jour ! Mon membre répond à chacune des caresses au mouvement circulaire du renard. Je regarde fixement les yeux verts du blanc. Putain, enlève mon pantalon, j’en peu plus, saleté de renard !
Et… Oh putain sa y est j’ai enfin l’impression d’être libéré ! Il m’a enfin enlevé mon pantalon. Je serais un gros bisounours de na la vie je lui aurais offert une fleur juste pour ça. Bah ouai, je commençais vraiment à me sentir à l’étroit la dedans ! Je le vois alors se replacer au dessus de moi, comme quand on était par terre.

Je pousse un petit cri de surprise lorsque les doigts du jeune homme vinrent titiller mon royal téton gauche. C’est que je suis hyper sensible ici, tu vois … Je serre les dents, punaises, j’espère qu’il ne m’a pas entendu, c’est trop la honte de ma vie sinon ! Je sens le rouge me monter légèrement aux joues. Bon, avec un peu de chance il croira peut-être que c’est le reflet de mes cheveux ou je ne sais pas trop quoi… Espérons que l’alcool l’ait rendu totalement stupide pour penser à une chose pareille !
Je le regarde essayer d’enlever son kimono, je fais preuve de bonté suprême en l’aidant, parce que mine de rien, il est trop maladroit. En tout cas, j’ai la satisfaction de le voir presque tout nu. Je me lèche alors goulument les lèvres.
Je passe mon regard de loup partout sur son corps. Partant de sa tête, m’arrêtant quelques secondes en voyant le suçon que je lui ai fait un peu plus tôt, puis je descend encore pour le plus grand plaisir de mes yeux qui le caressent du regard et enfin, je me stop au niveau de la bosse de son caleçon. Sexy.

Quelque chose de chaud vient de nouveau me titiller le membre, de déglutit en étouffant mon gémissement. Gémissant qui revint alors à la charge. Bon cette fois je n’ai pas vraiment pu me retenir. D’ailleurs j’ai pu entendre qu’on à eu ce même plaisir en même temps, sauf que mes lèvres ont laissées sortir un son un peu plus fort. Merde. Saleté ! Je remarque que mon cœur bat la chamade. C’est le pompon !
Je n’en peux plus ! Je me mets à lui caresser le torse avec l’une de mes mains pour ensuite descendre jusqu’à son bas-ventre. Sans hésitation, je commence à introduire ma main dans son caleçon pour venir caresser sa partie intime. Tout d’abord lentement puis avec des mouvements plus rapide. Un sourire de satisfaction apparait sur mes lèvres, attendant sa réaction avec impatience.


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
« Let me be, go away ! »

Messages : 57

Date d'inscription : 17/04/2014

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha] Jeu 1 Mai - 11:09

Good Slave, Bad lover ?

Feat. Alpha


Les réactions d'Alpha l'amusait grandement. Niuka était fier de lui, surtout en voyant que les joues du loup se teintaient gentiment du même rouge cramoisi que les siennes. Le baiser fut plus tendre que les précédents, les langues se rencontraient plus doucement, mais Alpha lui mordilla tout de même un peu les lèvres, le faisant frissonner de plaisir. Niuka stoppa soudainement le baiser, et enfuit sa bouche contre la gorge du loup, l'embrassant gentiment, la mordillant par moment. L'envie de lui faire un suçon l'effleura, et il lui en fit un bien rouge, bien voyant à la base de son cou. Il ricana légèrement.

Un gémissement plus appuyé que le sien se fit entendre, et Niuka fixa Alpha, amusé. Il continua sa douce torture, venant finalement titiller son téton, le faisant pousser un petit cri de surprise. « C'est qui la princesse maintenant hm ? » Mais à peine eut-il dit ça, que sa tête partit à la renverse, et son dos s'arqua. Le loup venait de prendre sa virilité en main et commençait à la caresser. Il gémit fortement son prénom, avant de laisser échapper un petit juron. « Merde.. »

Niuka en avait envie, là, maintenant. Il crevait d'envie d'enlever le dernier bout de tissu séparant le membre palpitant du loup à son regard. Difficilement, prenant appui de sa main droite sur le torse d'Alpha, il ôta le caleçon de ce dernier de sa main gauche ainsi que le sien. Ils étaient maintenant tout deux nus, et Niuka lorgna un instant sur le corps du loup. Il ne le niait pas, il était vraiment beau et le renard attendait impatiemment le moment où il s'envoyerait en l'air avec lui.. L'alcool l'embrumait tellement qu'il n'était même pas gêné du fait que le loup pouvait le reluquer d'aussi près.

Niuka suça alors deux doigts de sa main droite, fixant Alpha dans le blanc des yeux. Il allait se préparer tout seul vu l'urgence dans laquelle il était. Il n'était pas masochiste, et n'allait donc pas s'empaler comme ça sur Alpha.. Même bourré, il tenait à marcher le lendemain.. Son désir lui faisait mal, il voulait vraiment se soulager et pouvoir être plus tranquille après. Sa langue, taquine, passa entre ses doigts avant de les prendre en bouche, lui mimant presque un acte des plus plaisant qu'il pourrait lui faire.. à voir s'il est sage..

Code par ZokuPengin sur Epicode

_________________





~ #CD5C5C
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha]

Revenir en haut Aller en bas

[Yaoi] Good Slave, Bad Lover ? [ft. Alpha]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» » good enough (16/12, 14h)
» Alpha Condé élut président de Guinée
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Bosco, ou "pourquoi ne faut-il jamais énerver un futur mâle Alpha"
» [S5-Alpha] D5 Unifiée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des esprits :: Village :: Auberges-